Le tourisme autrement, guide pratique n°33 - Mars 2008 - 9,50 euros

 

Sommaire détaillé, en kiosque et vente en ligne

 

 

 

 

300 millions de touristes en 1980, 900 millions aujourd'hui :
devenu un produit de grande consommation, le tourisme est souvent une forme de voyage standardisé, vendu sous forme de forfait, dont l'impact écologique et social soulève de plus en plus de controverses.

Dans ce guide des vacances citoyennes, Alternatives Economiques propose toutes les pistes pour partir autrement et pour promouvoir un tourisme responsable et durable.

Edito


Voyager autrement   (article accessible à tous)
Nous sommes de plus en plus nombreux à ne plus vouloir bronzer idiots. Mais aussi  à vouloir occuper notre temps de loisirs sans trop détruire la planète, tirer profit des inégalités Nord-Sud ou piétiner la culture de l'autre.

Le tourisme et son impact


Le tourisme et son impact
Le tourisme durable est un idéal difficile à atteindre : les objectifs de développement économique ou social de cette industrie entrent en contradiction avec les enjeux environnementaux. Des contradictions présentes à l’esprit des acteurs alternatifs.

La fin du voyage ?
Les retombées environnementales du tourisme sont alarmantes. Va-t-on assister à terme à la fin du droit au voyage ou est-il encore possible de réguler ce secteur ?

Le tourisme en France
Même si, depuis les années 80 et les lois littoral et montagne, l’Etat français a infléchi sa politique touristique, il peine encore à prendre en compte les enjeux du développement durable.

Le tourisme social sur la sellette
Le tourisme social traverse une crise, alors même qu’il s’agit d’un secteur de plus en plus nécessaire pour faire face aux inégalités en matière d’accès aux vacances.

Plaidoyer pour le temps libre
Difficile d’opposer le « noble voyageur » au « mauvais touriste », alors que la mobilité est devenue un mode de vie général. Pour être durable, le tourisme doit être pensé en tenant compte des rythmes quotidiens et de l’urbanisme.

Outil ou frein au développement ?
Laboratoire de la mondialisation, source de revenus et d’emplois, le tourisme est parfois une opportunité pour les pays pauvres, mais aussi souvent une charge.

Donner un sens au voyage
Les acteurs du tourisme solidaire portent tous une philosophie du voyage et sont souvent des pionniers en matière de réflexion sur le tourisme. Témoignages d’organisateurs et de voyageurs.

Chartes et labels


Chartes et labels
Labels environnementaux, chartes promulguées par les acteurs de terrain ou grandes déclarations internationales, ce chapitre clarifie le maquis de l’offre éthique, solidaire, sociale et écologique.

Quelques définitions
Chartes éthiques transversales
Les «labels» environnementaux
Les «labels» environnementaux à l’étranger
Les «labels» du tourisme social
Les «labels» du tourisme solidaire
Les textes institutionnels

Les opérateurs


Les opérateurs
Les pratiques des principaux voyagistes présents sur le marché français, ainsi que l’offre de nombreux opérateurs alternatifs. Des acteurs classés par type d’activité :spécialistes du tourisme d’aventure, écologique, rural, social ou solidaire.

Des voyagistes toujours en retard sur le plan social et écologique
Accor, Nouvelles Frontières, Club Méditerranée…, les poids lourds du marché touristique français affichent des politiques de ­responsabilité sociale et environnementale, sans pour autant modifier leurs ­pratiques en profondeur.

Les pratiques sociales des low cost
Les compagnies low cost continuent à gagner du terrain et à tirer les conditions sociales vers le bas. Mais leur nouvelle puissance les oblige à améliorer un peu leurs pratiques.

Tourisme sexuel : une lutte encore inefficace
La lutte contre le tourisme sexuel impliquant des enfants n’a commencé que dans les années 90. Considéré aujourd’hui comme le troisième commerce illégal dans le monde, ce phénomène est loin d’être maîtrisé.

Les spécialistes de l’aventure
L’écotourisme
Les réseaux de tourisme rural
Les opérateurs du tourisme social
L’offre équitable et solidaire

Agir pour un autre tourisme


Agir pour un autre tourisme
Partir avec le mode de transport le plus écologique, faire des gestes qui préservent la nature, convaincre son comité d’entreprise de proposer d’autres types de voyages…, autant de moyens d’agir pour un tourisme plus durable, en complément de l’action des collectivités locales.

Conseils pratiques pour voyager autrement
Covoiturage, échange d’appartements, écoproduits…, les outils pour réduire l’impact environnemental d’un séjour ne manquent pas.

Les premiers pas de la compensation carbone
L’idée de compenser financièrement ses émissions de gaz à effet de serre rencontre de plus en plus d’adeptes. Reste maintenant à réguler la manière dont cet argent est utilisé.

L’offre touristique des comités d’entreprise
Promoteurs importants du tourisme et des loisirs auprès des salariés, les comités d’entreprise ont largement délaissé le tourisme social et s’ouvrent timidement au tourisme solidaire.

Le tourisme solidaire face à la professionnalisation
Le tourisme solidaire se développe et se structure, mais il n’a pas encore passé le cap de la labellisation.

Les leviers d’action des collectivités locales
Les moyens des collectivités locales pour mettre en œuvre une politique de tourisme durable sont nombreux, mais encore peu utilisés.

L’impulsion des parcs naturels régionaux
Initiés par les élus locaux, les parcs naturels régionaux permettent de protéger des espaces sensibles sur le plan environnemental tout en y organisant le développement touristique.

En vente
également




La consommation citoyenne
N°26 - Novembre 2006
sommaire




Offre spéciale
Nos deux guides pratiques :
Le tourisme autrement
+
La consommation citoyenne
pour 15 
au lieu de 20,50

Pour commander en ligne,
cliquez ici





N'hésitez pas à transférer la newsletter d'Alternatives Economiques.
Cliquez sur ce lien pour vous abonner à nos différentes lettres d'information.


Pour vous désabonner de cette lettre d’information cliquez ici